Essayer IDEA

Les auditeurs internes s’orientent vers des rôles de « conseillers de confiance »

Un nombre croissant d’auditeurs internes utilisent leurs profondes connaissances du fonctionnement interne de leur organisation afin d’offrir des conseils précieux aux dirigeants. Ils deviennent de plus en plus des « conseillers de confiance » des dirigeants, les aidant à prendre des décisions éclairées qui permettent de définir la stratégie générale de leur entreprise.

 

Le rôle traditionnel de l’auditeur interne tourne autour de l’examen des états financiers et de la signalisation des risques et responsabilités. Ce rôle est important, mais il est souvent sous-estimé – et parfois même mal accueilli. 

 

Aujourd’hui, le rôle de nombreux auditeurs évolue néanmoins. Examinons en détail la manière dont ce changement se déroule et ce qu’il signifie pour la profession.

 

Un rôle évolutif

 

Le travail des auditeurs internes leur donne une connaissance approfondie des activités de leurs employeurs. Ils peuvent en tirer profit pour offrir davantage que des services d’assurance et donner des conseils sur les activités susceptibles d’apporter de la valeur à la gouvernance, à la gestion des risques et aux contrôles internes de leur organisation. 

 

Mais devenir un conseiller de confiance, en qui les dirigeants ont confiance pour les aider à prendre les décisions qui orientent l’entreprise, prend du temps. Cette confiance, selon Sheila Ujoodha, PDG de MIOD et présidente de l’Audit Committee Forum, doit être entretenue.

 

Devenir un conseiller de confiance se fait par étapes, souligne Mme Ujoodha, d’abord grâce à l’expertise de l’auditeur mise à profit pour offrir des conseils précieux sur les problèmes généraux de l’entreprise : Concepts informatiques, plans de continuité des activités, gestion de projets ou efficacité des procédés. Lorsque la relation évolue, la compétence de l’auditeur interne pour résoudre les problèmes lui permet d’aborder des questions stratégiques élargies et de donner des conseils de manière anticipée sur les pratiques exemplaires qui permettent d’améliorer la livraison, le budget et la qualité.

 

Pour susciter la confiance, les auditeurs internes doivent également posséder certaines compétences techniques et non techniques. Dans son livre, Trusted Advisors: Key Attributes of Outstanding Internal Auditors, Richard Chambers dresse la liste des neuf attributs que possèdent les auditeurs internes qui sont considérés comme des conseillers de confiance par les parties intéressées :

 

  • Attributs personnels :
  • Résilient sur le plan éthique
  • Axé sur les résultats
  • Curieux sur le plan intellectuel
  • Ouvert d’esprit
  • Attributs relationnels :
  • Communicateur dynamique
  • Relations enrichissantes
  • Leader inspirant
  • Attributs professionnels :
  • Pensée critique
  • Expertise technique

Trouver le bon candidat

 

Les auditeurs internes doivent trouver l’équilibre idéal entre services d’assurance et de conseils. Faire particulièrement attention aux besoins de l’organisation et s’équiper des bonnes données contribuera à les aider à passer à un rôle plus consultatif.

 

Il faut également considérer que l’établissement de cette relation est dans la plupart des cas nécessaire pour que les auditeurs internes jouent un rôle de conseil plus stratégique. Certains employés ne savent pas dès le début que le service d’audit peut offrir de la valeur ajoutée à l’organisation. 

 

La pandémie a fait ressurgir la question de savoir quel est le mélange optimal de travail d’assurance et de conseil pour un auditeur interne, et si c’est le moment de procéder à un rééquilibrage. Beaucoup d’entre eux ont accepté un travail plus consultatif, possédant les compétences techniques nécessaires et les connaissances pour aider leur organisation à mieux traverser la crise.

 

L’auditeur individuel et l’organisation elle-même doivent décider de l’équilibre entre services consultatifs et responsabilités de base qui fonctionne le mieux pour chacun. Il faut s’attendre à ce qu’une certaine expérimentation et des mises au point soient nécessaires pour attendre l’équilibre idéal.

 

Comment la technologie peut-elle vous aider ?

 

Les connaissances détaillées de l’organisation que peuvent avoir les auditeurs internes sont essentielles dans le cadre de leur rôle de conseillers de confiance. Une analyse de données puissante, comme celle proposée par CaseWare IDEA, renforce la capacité des auditeurs à détecter les tendances et les modèles qui permettent de prendre des décisions opérationnelles informées.

 

Conçu par des spécialistes de l’audit, le logiciel d’analyse de données IDEA aide les équipes d’audit à proposer plus de valeur ajoutée en établissant la priorité des domaines à risque élevé, en analysant toutes les opérations, en repérant les comportements suspects et en offrant une meilleure étendue de l’audit et une assurance. Armées des connaissances qu’elle peut partager afin d’améliorer l’efficacité opérationnelle et la conformité, les équipes d’audit peuvent franchir une étape importante dans l’amélioration de leur réputation à l’interne et devenir des conseillers de confiance.

 

Découvrez ce qu’IDEA peut apporter à votre organisation.