Essayer IDEA

Cinq raisons pour lesquelles l’audit interne est un choix de carrière intelligent en 2021

Bien que la pandémie ait dominé les actualités et les médias sociaux tout au long de l’année, nous ne pouvons que faire face à ses conséquences actuelles et futures. En entrant dans le quatrième trimestre 2020, nous avons été confrontés à des changements sans précédent, comme les fermetures de bureaux, la limitation du nombre des heures de travail et les mises à pied inattendues. Cette crise a perturbé l’économie et laisse les gens pleins de questions sur les personnes et les domaines qui seront touchés par la pandémie.

 

En cette période d’incertitude extrême, nous ne pouvons pas ignorer la situation mondiale actuelle et devons examiner les effets durables de la pandémie sur l’économie et la sécurité de l’emploi.

 

Malgré les conséquences économiques de la pandémie, un certain optimisme se dégage pour ceux qui arrivent sur le marché du travail et espèrent atténuer la pression financière que la pandémie peut provoquer. Que vous cherchiez à changer d’orientation ou que vous sortiez de l’université, vous vous demandez peut-être quel serait le meilleur emploi pendant la pandémie ?

 

Au moment de déterminer le parcours professionnel qui vous offrira ce type de sécurité à l’avenir, rappelez-vous que l’audit interne est un choix sûr et intelligent, voici pourquoi.

 

1. La profession est résistante – elle ne va pas disparaître 

 

On cherche presque toujours des auditeurs internes qualifiés. La demande d’auditeurs internes augmente, car les obligations en matière de conformité exigent que les grandes entreprises maintiennent une fonction d’audit interne.

 

Les services d’audit interne améliorent également constamment leur équipe afin de s’adapter à l’évolution technologique et à la concurrence. Les entreprises proposent plus de formation maintenant, car l’audit interne adopte les nouvelles technologies d’audit. Mais les entreprises sont confrontées à de nombreux risques qu’elles doivent prendre en compte lors de la transition vers la nouvelle normalité. Les auditeurs internes ont besoin d’évaluer les risques, comme la cybersécurité, la fraude et la réputation de l’entreprise.

 

Google Trends, qui propose des données sur la popularité des termes de recherche au fil du temps, soutient l’idée que les auditeurs internes sont constamment recherchés. À l’exception de baisses d’intérêt saisonnières, la pertinence du terme de recherche « auditeur interne » est soutenue depuis les cinq dernières années. Cela signifie que si les gens cherchent de l’information sur les professionnels, les cabinets, les solutions ou les carrières liés à l’audit interne, il s’agit d’un domaine d’intérêt considérable, ce qui devrait susciter la curiosité de ceux qui sont intéressés par la sécurité professionnelle à long terme.

 

Intérêt de la recherche « auditeur interne » dans Google Trends sur cinq ans. Les chiffres représentent l’intérêt pour la recherche par rapport au point le plus élevé du graphique pour une région et une période données. La valeur de 100 constitue le pic de popularité du terme. La valeur de 50 signifie que le terme est deux fois moins populaire.

 

 

2. Des salaires intéressants

 

Que vous soyez tout juste diplômé ou que vous cherchiez une nouvelle profession, vous pensez probablement à la sécurité financière.

 

L’audit interne est un parcours de carrière durable et lucratif. Les salaires moyens en bas d’échelle dans l’industrie sont bons à très bons. Un auditeur interne ayant un an d’expérience peut gagner de 55 849 $ à 103 970 $ US, ou un salaire moyen de 42 000 $ à 86 000 $ CA.

 

Les différences comme l’emplacement et le nombre d’années d’expérience influent sur le salaire des auditeurs internes.  

 

3. Il existe un déficit de compétences technologiques, et les jeunes férus de technologie sont prêts à briller

 

Plus que jamais, nous assistons à l’évolution rapide et à l’adoption de la technologie au sein de la main-d’œuvre mondiale. Alors que les effectifs changent, grâce à elle, les entreprises intelligentes recherchent des personnes férues de technologie des générations Y et Z qui maîtrisent la technologie, les plates-formes numériques et les processus.

 

Les effets de la technologie sur ces types d’organisations sont à l’origine de l’introduction de nouvelles méthodes afin d’obtenir et de conserver un avantage sur le marché mondial. Alors que l’audit interne commence à changer pour répondre aux normes de notre société, ce que les entreprises cherchent chez les candidats commence à changer également dans cette direction.

 

Dans le rapport de Deloitte Internal Audit 3.0: The Future of Internal Audit is Now, les auteurs affirment que les caractéristiques clés des auditeurs internes sont la capacité à convaincre, à conseiller et à anticiper. 

 

Quel est le rapport avec les compétences que les entreprises intelligentes recherchent ? Décomposons cela.

 

Ces entreprises recherchent activement des « personnes polyvalentes » qui possèdent des compétences en affaires comme en technologie. L’avenir de l’audit est lié à la technologie, alors un élément essentiel du poste est la capacité à repérer les risques technologiques au moyen de l’automatisation robotisée des processus (ARP) et de l’intelligence artificielle (IA). Pour une personne polyvalente, la communication est un aspect essentiel de la qualité d’auditeur interne, surtout lorsqu’elle signale des risques possibles. Ces organisations cherchent des personnes confiantes, innovantes et capables d’adopter l’analyse de données et l’exploration de données. Ces candidats doivent être capables d’approcher et d’évaluer le risque en temps réel. À l’ère de la numérisation et de la technologie, ce qui se dit en ligne et sur les plates-formes de réseautage sur l’entreprise est essentiel pour sa réussite. Être capable d’examiner ces analyses est également crucial.

 

Les entreprises recherchent des personnes qui connaissent les possibilités et les contraintes associées aux nouvelles technologies. Dans un sondage auprès de professionnels de l’audit interne que nous avons réalisé pour notre rapport Vers un avenir axé sur les données, les répondants ont indiqué que leurs deux principaux défis étaient le passage de processus traditionnels et manuels à l’audit axé sur les données et l’adoption des nouvelles technologies d’audit.

 

4. Une profession très bien adaptée au télétravail

 

 

En raison de l’éclosion de la COVID-19, les organisations ont trouvé des moyens pour que les auditeurs internes s’adaptent aux défis présentés par la pandémie de manière durable. Alors que les entreprises commencent à fermer leurs sièges sociaux et leurs principaux bureaux afin de réduire le risque de propagation du virus, l’adoption rapide d’un modèle de travail à domicile parmi les cabines d’audit interne et dans la finance en général constitue une tendance qui va probablement se maintenir.

 

Le rapport Internal audit considerations in the response to COVID-19 de Deloitte suggère des procédures que les audits internes doivent prendre en compte pour le télétravail et donne les conseils suivants : 

 

  • L’audit interne doit tenir compte du volume de documents électroniques à disposition et préparer les demandes d’éléments probants.
  • Désigner les principaux intervenants et tenir compte de leur horaire flexible pendant cette période. 
  • Procéder à des mises à jour à distance sur les progrès et trouver du temps pour communiquer les constatations. 
  • Se familiariser avec la technologie à disposition afin de travailler à distance, en trouvant des moyens efficaces de collaborer avec l’équipe.
  • Utiliser les canaux de communication, la vidéoconférence et enregistrer et partager les ateliers.
  • Adopter une approche Agile de la création de rapports.

 

En raison de l’abondance de renseignements en ligne et comme le télétravail est devenu la nouvelle norme, les auditeurs internes ont pu passer sans heurts au télétravail et peuvent continuer à le faire. À l’avenir, les entreprises devront probablement adopter une approche Agile et intégrer la numérisation dans les processus opérationnels afin de faciliter le télétravail.

 

5. Les craintes de fraude garderont les auditeurs internes et les examinateurs de fraude certifiés occupés et très demandés

 

Selon un récent rapport de l’Association of Certified Fraud Examiner’s (ACFE),la COVID-19 a eu des effets sur le niveau de fraude signalé, y compris le fait stupéfiant que « 92 % des répondants s’attendent à une augmentation de la fraude au cours des 12 prochains mois ». Alors que le niveau général est censé continuer d’augmenter et que la cybersécurité devient le risque le plus élevé, suivi de la fraude à l’assurance-emploi et de la fraude aux paiements, le besoin d’auditeurs internes s’est beaucoup renforcé.

 

Non seulement les auditeurs internes sont demandés pour évaluer ces risques, mais en raison de cette vague de fraude attendue, les services d’audit vont probablement augmenter les dépenses dans la technologie de lutte contre la fraude, les budgets pour les consultations et la formation liées à la fraude. À l’avenir, alors que l’effectif grossira, les recruteurs de talents se concentreront sur des candidats possédant des compétences technologiques.

 

Préparez votre carrière dans l’audit interne en réactualisant ces compétences essentielles.

 


 

Priya Gill est une rédactrice technique de CaseWare International Inc.