Essayer IDEA

Comment la COVID-19 favorise la transformation numérique dans l’audit

Les conséquences de la COVID-19 sur les cabinets d’audit auront des effets à long terme. De la hausse spectaculaire du télétravail à l’augmentation des mesures de santé et de sécurité en milieu de travail, la pandémie a modifié le paysage de l’audit de façon permanente et continuera à le faire.

     

Il est essentiel pour les responsables de l’audit de comprendre les effets que ces changements auront sur les activités et la manière de tirer profit des nouvelles technologies numériques qui sont au cœur de cette transformation sans précédent. Examinons les principaux avantages et défis qui nous attendent.

 

 Un monde transformé

 

Notre relation avec le bureau a probablement changé pour toujours. Des lampes à ultraviolets désinfectantes, des limites de quatre personnes dans les ascenseurs et du film antimicrobien sur les surfaces tactiles sont soit prévus soit en place dans les grands bureaux et les tours de bureaux de certaines grandes villes. Des mesures plus avancées comme les applications de « vérification de la salubrité des bâtiments » et même des sas pour éviter l’air contaminé d’entrer dans un bâtiment sont envisagées.

 

Cet état modifié du bureau physique est l’une des raisons pour lesquelles la transformation numérique – déjà en cours dans l’audit avant la pandémie – sera le principal facteur du changement dans la profession à court terme.

 

De plus, les rencontres en face à face et les revues de documents ont été remplacées par des interactions virtuelles et des transactions numériques. Les poignées de main sont peut-être une chose du passé.

 

Du point de vue de l’audit, un nouveau monde post-COVID à forte tonalité numérique représentera un changement radical dans la culture du travail d’audit. Les processus d’audit qui étaient considérés comme peu risqués avant la pandémie exigent maintenant une attention accrue aux détails. 

 

La culture de l’audit devra s’adapter pour intégrer l’évaluation des risques et les considérations sur les plans d’audit. Les services d’audit interne devront également équiper à nouveau leur personnel et acquérir des compétences pour mieux relever ces nouveaux défis de l’audit. Et de nouvelles solutions technologiques devront être trouvées pour équiper les près de 80 % de cabinets d’audit qui prévoient d’étendre de manière permanente leur politique de télétravail en raison de la pandémie.

 

Nouveaux défis, nouvelles occasions

 

Les auditeurs devront relever le défi de l’évolution des relations avec les clients à l’ère du télétravail et de la vidéoconférence. De nombreux cabinets nouent des rapports avec les clients au moyen d’entretiens personnels et d’interactions fondées sur l’éthique et la confiance. Dans un environnement de travail virtuel, il est également possible pour établir une relation d’organiser des séances numériques pour faire connaissance, des déjeuners à distance livrés par un traiteur ou, étant donné la simplicité du paramétrage des interactions à distance, des rencontres plus courtes, plus petites et moins fréquentes.

 

Et l’exercice de l’audit lui-même peut également avoir besoin de changer.

 

Puisque tant d’audits s’appuient sur les visites en personne, l’exercice de l’audit devient difficile lorsque les bureaux et les lieux de travail sont fermés ou que leur accès est limité ou restreint. 

 

Certaines tentatives d’audit à distance ont déjà eu lieu, y compris au moyen de drones pour faciliter les inventaires physiques des stocks. D’autres changements, comme l’ouverture de systèmes clients accessibles à distance par les auditeurs, peuvent devenir courants.

 

Les avantages d’un changement de culture

 

Parallèlement à ces défis, les changements de culture de la comptabilité et de l’audit peuvent être avantageux pour l’industrie et les clients.

 

L’une des plus importantes évolutions de la culture de l’audit peut être de mettre fin à l’idée que la profession met du temps à changer. Évidemment, au moins une étude réalisée à la suite des premiers mois de la pandémie a conclu que très peu de cabinets ont mis au chômage technique ou mis à pied de manière permanente des employés. La même recherche laisse penser que le passage au télétravail s’est si bien passé que près de 80 % des cabinets comptables prévoient d’étendre définitivement leurs politiques de travail à distance.

 

De nombreux cabinets ont également commencé à offrir des horaires variables. Cette flexibilité permet aux employés de travailler à des heures qui conviennent mieux à leurs besoins personnels et familiaux, par exemple pour s’occuper d’affaires personnelles urgentes qui interféreraient sinon avec une journée de travail normal de 9 h à 17 h.

 

Ces horaires variables peuvent également avoir des effets secondaires inattendus. Certains cabinets ont remarqué que leurs systèmes de réseau privé virtuel (VPN) et infonuagiques fonctionnent plus rapidement lorsque le personnel travaille en horaire variable, parce que les employés n’essaient pas tous simultanément de se connecter et d’utiliser les systèmes.

 

Ces changements permettent également de lutter contre le risque d’épuisement professionnel en cas de travail à la maison, où la distinction entre le temps de travail et le temps personnel est souvent floue. Après tout, il reste seulement un courriel de plus à envoyer…

 

Cette absence de limites fermes fait qu’il est plus difficile de se détendre, de se relaxer et de ne plus penser au travail. Ce n’est bon ni pour les employés, ni pour les clients, ni pour le cabinet. Des projets comme l’horaire variable et un regain d’intérêts pour l’utilisation des congés, des vacances et des jours de maladie constituent un changement de culture important pour l’amélioration du moral et de la productivité.

 

Recherche et perfectionnement de talents

 

Le recrutement et le perfectionnement de talents peuvent également changer dans l’audit après la pandémie. Alors que l’économie se remet du ralentissement, le rôle de l’audit et de la comptabilité se transforme, passant de la comptabilité et de la conformité aux conseils. De plus en plus, les auditeurs sont appelés en raison de leur apport et de leur expertise en services-conseils sur l’efficacité opérationnelle, la planification fiscale intelligente, ainsi que la modernisation et la numérisation de la facturation.

 

Dans cet environnement, il sera plus important que jamais de recruter des auditeurs dotés de solides habiletés en pensée critique, qui peuvent analyser des données et les traiter sans parti pris afin d’offrir des résultats sensés et significatifs aux clients.

 

La mise en place de ce type d’équipe comptable exige un investissement en temps et en argent. Il est crucial d’investir dans la formation et la sensibilisation des membres de votre équipe, tout en les aidant à approfondir leur compréhension des entreprises qu’ils auditent. Cela représentera un impératif pour les cabinets qui cherchent à passer d’un rôle de conformité à celui de conseil aux clients.

 

Investissements technologiques pour l’avenir

 

Investir dans le changement signifie en grande partie investir dans la technologie.

 

On peut se demander où en serait le monde pendant la pandémie sans les avantages des technologies de télétravail et d’Internet, développées au cours des 25 dernières années. Ces avancées dans la connectivité ont permis à de nombreux secteurs de cols blancs de faire rapidement travailler leurs effectifs à distance, enregistrant seulement quelques petites interruptions de leurs activités.

 

La pandémie a accéléré ce qui était une transition progressive vers le « bureau électronique », promis de longue date. Par nécessité, les entreprises doivent rapidement construire les infrastructures pour permettre à leur personnel de continuer à travailler à distance, et la numérisation des documents papier essentiels (qui fut longtemps un objectif pour de nombreuses entreprises) s’est également accélérée. Les fichiers physiques importants normalement conservés dans un classeur de bureau doivent être accessibles en temps réel par quiconque en avait besoin.

 

Le passage à l’infonuagique est probablement devenu une nouvelle urgence pour de nombreux cabinets pendant la pandémie. Bien qu’il ne s’agisse pas d’une solution universelle pour de nombreux cabinets, même les investissements les plus modestes dans l’infonuagique ou l’ajout d’un portail client ont facilité l’accès à distance aux fichiers, aux systèmes et aux programmes et ont permis de poursuivre normalement les activités en ces temps de fortes perturbations.

 

CaseWare et la gestion du changement 

CaseWare aide les auditeurs à adopter la transformation numérique pour s’assurer qu’ils offrent les types de services requis dans l’économie d’aujourd’hui. En savoir plus sur la manière dont CaseWare IDEA peut vous aider à réussir à gérer le changement dans votre organisation.