Essayer IDEA

La valeur des compétences non techniques pour les auditeurs internes

Les auditeurs internes sont des professionnels qui s’appuient sur une connaissance technique approfondie et une bonne compréhension des finances, des pratiques, des procédures et des organisations de leurs clients pour accomplir leur travail. Mais les compétences des conseillers en audit interne ne se limitent pas aux compétences « techniques ». La profession exige également de solides compétences non techniques pour optimiser la réussite des projets.

 

Dans cet article, nous explorons pourquoi les compétences non techniques des auditeurs internes sont cruciales et comment elles peuvent aider ces professionnels à évoluer dans leur carrière. Nous discuterons également des difficultés auxquelles certains experts de l’intelligence artificielle font face dans leur espace de travail et suggérerons des solutions pratiques et exploitables.

 

Qu’est-ce que les compétences non techniques ?   

 

Les compétences non techniques renvoient aux traits de caractère et aux qualités personnelles, non techniques, que l’on utilise pour entrer en contact avec les autres et nouer des relations dans l’espace de travail. Elles sont considérées comme un complément aux compétences techniques et sont recherchées de la même façon par les employeurs.

 

Voici certaines compétences essentielles que les employeurs cherchent chez chaque employé, quelle que soit sa profession :

 

  • Une bonne communication, c’est-à-dire toutes les aptitudes qui vous permettent d’entrer en contact avec les autres grâce à l’écoute, à la négociation, à la communication orale et non verbale, à la rédaction et à l’art de parler en public.
  • La pensée critique (capacité d’adaptation, créativité, flexibilité, etc.) qui permet la résolution efficace de problèmes
  • Le leadership comme habilité à prendre des décisions et à gérer des situations et des personnes
  • Une attitude positive pour illuminer l’espace de travail par la confiance, la coopération, la courtoisie et d’autres traits
  • Le travail d’équipe qui repose sur l’acceptation des commentaires, la collaboration, le service à la clientèle, l’empathie, l’intelligence émotionnelle, etc.
  • Une éthique du travail qui aide les employés à accomplir les tâches à l’heure et à rester organisés

 

Ces compétences non techniques, et de nombreuses autres, aident les gens à s’adapter à un espace de travail et à atteindre de meilleurs résultats professionnels. Tout ce qui précède s’applique aux auditeurs internes, qui peuvent profiter des compétences non techniques plus que d’autres professionnels. 

 

Défis des auditeurs internes dans l’espace de travail 

 

Pourquoi les compétences non techniques sont-elles particulièrement importantes pour les auditeurs internes ? Les experts en intelligence artificielle peuvent relever de nombreux défis dans l’espace de travail en raison de la nature de leur travail, et les compétences non techniques peuvent les aider à les gérer, à les résoudre et même à les prévenir en cours de route. 

 

Une profession hautement technique 

 

Les conseillers en audit interne passent beaucoup de temps à analyser les feuilles de calcul financières, les rapports sur les contrôles internes et les documents réglementaires. Ces processus exigent des compétences techniques évoluées et des heures d’étude et de solitude. Par conséquent, il n’est pas inhabituel que les auditeurs internes deviennent des professionnels plutôt introvertis et qu’ils aient parfois des difficultés à communiquer avec les autres. 

 

Étant donné que les auditeurs internes introvertis ne passent pas beaucoup de temps avec leurs autres collègues dans l’entreprise, les audits sont plus compliqués à réaliser. Les gens sont moins enclins à faire confiance aux personnes avec lesquelles elles n’échangent pas quotidiennement et peuvent hésiter à partager l’information d’une importance capitale. C’est là que les compétences non techniques peuvent aider les auditeurs internes à établir le contact avec les autres et à nouer des relations durables qui entraînent un respect accru et de meilleurs résultats pour l’audit. 

 

Faire face à un manque de compréhension et de coopération 

 

Comme les enquêteurs, les auditeurs internes peuvent être confrontés à un manque de coopération de la part des clients. Un service audité peut prendre du temps à s’habituer à un examen financier et s’efforcer de restreindre ou de limiter l’information. Les auditeurs peuvent également avoir des difficultés en raison de l’utilisation de logiciels dépassés, de données incomplètes ou d’un manque d’outils analytiques efficaces. 

 

Difficultés de communication dans les environnements à distance

 

Le rôle des compétences techniques et de l’intelligence émotionnelle dans les affaires a changé depuis l’apparition de la pandémie de COVID, qui a des répercussions sur la profession de l’audit interne, comme sur de nombreuses autres. De nombreux audits ayant lieu à distance, un auditeur peut se sentir coupé des autres dans l’espace de travail. 

 

Comme les signes non verbaux sont plus difficiles à interpréter, les auditeurs travaillant à domicile doivent posséder des aptitudes d’écoute et d’observation aiguisées pour traiter l’information de manière exacte. Ils ont également besoin d’une capacité évoluée à écouter les personnes avec lesquelles ils travaillent à distance, à communiquer avec elles et à apprendre d’elles.

 

Comment améliorer les compétences non techniques et nouer des relations avec ses collègues ? 

 

Étant donné que les compétences non techniques des auditeurs internes peuvent être très bénéfiques pour résoudre et prévenir les problèmes habituels liés aux rôles et pour favoriser un meilleur travail, il est dans l’intérêt de ces professionnels de les développer. La question est de savoir comment renforcer ses traits de caractère personnels pour mieux communiquer avec les autres et avancer, tant sur le plan privé que professionnel ?

 

S’appuyer sur l’intelligence émotionnelle

 

Si les auditeurs internes veulent obtenir la confiance des clients et simplifier les audits, ils doivent se concentrer sur les compétences non techniques, en particulier sur l’intelligence émotionnelle (appelée le quotient émotionnel ou QE). L’intelligence émotionnelle renvoie à la capacité d’une personne à comprendre, à utiliser et à gérer les émotions pour mieux communiquer avec les autres et comprendre ce qu’ils ressentent. Cette pratique permet aux personnes de relever les difficultés liées aux relations dans l’espace de travail et d’éviter le conflit. 

 

Lorsque les auditeurs internes s’appuient sur l’intelligence émotionnelle ou l’empathie, la conscience de soi, la motivation et les aptitudes sociales, ils peuvent mener à bien efficacement des projets longs et complexes. Un QE élevé permet à une personne de garder le contrôle dans des situations stressantes, de gagner la confiance de ses collègues et clients, et de prendre des décisions éclairées.

 

Communiquer clairement et efficacement

 

L’amélioration des aptitudes à communiquer des auditeurs commence par découvrir quelle méthode de communication préfère le client et comment aborder au mieux les problèmes potentiels. Certains clients préfèrent les conversations informelles, tandis que d’autres souhaitent des réunions formelles ou de longs rapports écrits. Les auditeurs internes possédant de bonnes aptitudes à communiquer peuvent répondre aux besoins des deux types de clients (et à ceux qui se situent entre les deux).

 

La communication efficace repose sur la transmission de messages de manière claire et ouverte. Il faut donc éviter la verbosité, aller droit au but, en utilisant des données facilement assimilables et en offrant des conseils exploitables. Les auditeurs internes qui emploient ces méthodes de communication sont plus susceptibles de nouer des contacts avec les autres rapidement et de réaliser des audits réussis. 

 

Exercice de l’apprentissage continu

 

Une compétence non technique vitale pour les experts en intelligence artificielle est l’apprentissage continu, un exercice de perfectionnement des connaissances de manière continue. Les auditeurs internes doivent chercher à tirer des conclusions avant, pendant et après un audit, en apprenant tout ce qu’ils peuvent de chaque enquête. 

 

Cela est particulièrement vrai dans les domaines numériques et techniques soumis à une évolution constante. De nouvelles offres de produits, des développements de logiciels et même des marchés apparaissent chaque jour. Les auditeurs internes doivent rester à jour pour garantir de bons résultats professionnels. 

 

Les auditeurs internes doivent envisager chaque mission comme une chance d’élargir leurs connaissances d’une entreprise ou d’un secteur donné. Cet exercice leur permet d’entrer en contact de manière plus créative avec les clients et d’avoir un avantage concurrentiel dans leur travail. 

 

Faire preuve d’empathie avec les clients pour éliminer le scepticisme et accroître la confiance

 

De nombreux auditeurs font face à un certain degré de scepticisme de la part des personnes auditées, parce qu’ils ne participent pas à leurs tâches et projets quotidiens. Dans ce cas, si les auditeurs ne possèdent pas les compétences non techniques d’écoute et d’empathie, la relation entre les deux parties, et les résultats de l’audit, peuvent être compromis.

 

Les auditeurs peuvent régler ce problème en se familiarisant davantage avec les opérations de l’entreprise et en comprenant que leur rôle est plus celui de partenaires stratégiques que d’enquêteurs. L’empathie et l’apprentissage continu peuvent aider dans chaque audit, en transformant leur rôle en partenaire bénéfique à long terme plutôt qu’en interrogateur. Grâce à une relation ouverte, les personnes auditées peuvent également devenir plus enclines à prendre contact de manière proactive si de nouveaux problèmes surviennent. 

 

Associer les compétences techniques et non techniques à des outils d’analyse de données pour obtenir de meilleurs résultats

 

Une communication efficace, l’apprentissage continu, l’empathie et l’intelligence émotionnelle sont les compétences non techniques des auditeurs pouvant mener à un audit plus efficace et efficient. Mais les experts en intelligence artificielle peuvent également envisager de travailler sur d’autres aspects afin d’améliorer leur taux de succès dans un monde numérique qui évolue rapidement.

 

Caseware IDEA peut vous aider à atteindre l’excellence grâce à des outils d’analyse de données innovants, destinés aux auditeurs, aux comptables et aux professionnels de la finance et des données. IDEA est conçu pour vous aider à détecter la fraude, les tendances et les modèles afin d’offrir en permanence des audits de grande qualité. IDEA est facile à utiliser et se connecte à n’importe quelle source de données. Vous pouvez importer de l’information rapidement et en sécurité, trouver visuellement les modèles et enregistrer toutes les étapes du processus d’audit. 

 

En savoir plus sur la manière dont IDEA peut vous aider dans vos audits internes et pour commencer à l’associer à vos compétences techniques et non techniques afin d’obtenir les meilleurs résultats professionnels possibles.